Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2014

Les confessions de Mr Harrison

9782757831052.jpgMr Harrison est un jeune médecin londonien lorsqu'il se voit offrir une place et une collaboration dans un petit village. Pour lui c'est une aubaine professionnelle et l'occasion de s'installer. Pour l'ensemble du village c'est une arrivée heureuse, surtout pour les jeunes filles célibataires! Mr Harrison va très vite être le sujet préféré des commérages du village et on va lui présenter toutes les célibataires dans l'espoir qu'il en choisisse une pour l'épouser. Le problème c'est que chaque rencontre va vite lui peser et que sentant le manège des dames du coin il va vite se lasser et se braquer. Tout ceci va finir en quiproquo, en larmes pour certaines, en calomnie contre ses décisions médicales, bref que de remue-ménage dans une si petite bourgade! Et en plus un de ses amis va embrouiller encore plus tout le monde avec une plaisanterie de très mauvais goût. Heureusement tout se finit bien pour l'ensemble des personnages. La paix va revenir, chacun va trouver chaussure à son pied et Mr Harrison va pouvoir s'établir définitivement.

coeur.pngCe roman d'Elizabeth Gaskell est une petite pépite. Je l'ai dévoré en à peine une heure et demi et j'ai beaucoup ri à la lecture des stratégies maritales et sociales que subit ce pauvre Mr Harrison! Entre les langues de vipères, les erreurs de communication qui tournent à la farce ou au drame, on ne s'ennuie pas une minute. J'ai adoré! Il me reste Cranford à découvrir avant de me plonger dans la série adaptée.

Les apparences

78364534_o.jpgMoi qui ne suis pas super fan de thrillers, voilà que mon premier coup de coeur de l'année est un thriller psychologique! J'ai dévoré Les apparences de Gillian Flynn hier après-midi et je dois avouer que j'ai adoré! Je commence à me dire que si je n'appréciait pas tellement les romans policiers (en dehors d'Agatha Christie et quelques autres) ou les thrillers c'était uniquement parce que je n'avais pas les bons titres et que je tombais sur des histoires toujours redondantes et peu surprenantes. Avec ce roman c'est tout le contraire, j'ai été de surprise en surprise.

Nick et Amy Dunne sont mariés depuis cinq ans et s'apprêtent à fêter leur anniversaire de mariage. Ils se sont connus à New York, lui écrivain pour des magazines de pop culture, elle auteur de tests de personnalités en tout genre.  Amy est la belle femme riche, qui a d'autant plus attiré les regards depuis toujours que ses parents psychologues ont écrit une série de romans pour enfants dont l’héroïne était inspirée par Amy. Nick est un type d'origine modeste, moins à l'aise en public. Ils ont vécu plusieurs années heureuses jusqu'à leur installation dans le Missouri, dans la ville où Nick avait grandi. Là leur couple a commencé à se détériorer. Le soutien à une mère cancéreuse, le poids d'un père atteint d’Alzheimer, la responsabilité d'un pub acheté avec sa sœur jumelle ont pesé sur Nick qui ne partage peut-être plus assez avec son épouse. Cependant, ce nouvel anniversaire va peut-être raviver la flamme? Nick sait qu'Amy lui prépare une chasse au trésor comme tous les ans et il espère être cette fois à la hauteur.

Sauf qu'en rentrant chez lui il découvre un salon dévasté, des signes de bagarre et sa femme a disparu. Des enquêteurs sont rapidement mis sur l'affaire et font remonter à la surface toutes les failles du couple et des histoires passées. Le lecteur suit une double narration : celle de Nick et celle d'Amy à travers son journal intime. Les points de vue se croisent et ne se complètent pas forcément et très vite la police en vient à suspecter le mari malgré le soutien de toute la famille et sa proclamation d'innocence. Nick, en parallèle à l'enquête policière, va remonter les indices de la chasse au trésor de sa femme pour faire d'étranges découvertes.

Dire que nous allons de rebondissement en rebondissement est peu dire. Il y a surtout plusieurs retournements de situation qui offrent un regard neuf au lecteur et remettent ses certitudes en doute. La grande force de ce roman qui est un vrai page turner est d'articuler suspense, description de la vie conjugale et psychologie. Ce ne sont pas seulement les avancées de l'enquête qui sont le noeud de l'histoire, c'est surtout la progression de la psychologie des personnages au vu des découvertes qui est passionnantes. Nous suivons les narrations des deux protagonistes et nous sommes au coeur de leurs colères, de leurs craintes et de leurs réactions.  Le roman avance comme un duel entre deux esprits qui se toisent et se trompent, c'est assez diabolique. Ce qui est aussi très bien dans ce roman c'est la façon dont la romancière évoque le traitement médiatique de cette affaire. Comme l'indique le titre tout se joue sur les apparences. Il faut maîtriser ce qui est communiqué à la police et aux médias, donner les informations en temps voulu, donner le change pour conserver une bonne image et ne pas être incriminé. La façon dont Nick doit affronter non seulement les journalistes mais aussi gérer les fanatiques des enquêtes est passionnant.

coeur.pngJ'ai hâte de voir l'adaptation que fera David Fincher de ce roman car il y a vraiment matière à faire un bon film. En attendant je vous propose de découvrir le livre avant. J'avais lu d'excellentes critiques du roman mais c'est seulement la sortie prochaine du film qui a précipité ma lecture, de même que le fait de trouver le livre à la bibliothèque.

13:38 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : thriller

02/01/2014

Enid et Hortense

baur-ferdjoukh_divan-redux-copie-1.png

Cela me fait particulièrement plaisir de débuter la nouvelle année par un billet consacré à deux magnifiques bd éditées par Rue de Sèvres. J'ai eu la chance de recevoir un peu en avance les deux tomes inspirés des livres de Malika Ferdjoukh et illustrés par Cati Baur. Enid, qui a d'abord été édité par les éditions Delcourt ressort sous un format plus grand et est accompagné du second tome consacré à Hortense.

J'avais entendu beaucoup de bien de cette saga familiale dont chaque tome est le point de vue d'une des sœurs Verdelaine. Il y a quelques années j'avais donc découvert le premier tome Enid, malheureusement je n'avais pas tellement accroché. On m'avait conseillé de poursuivre et on m'avait assuré que les autres narratrices me plairaient davantage, pourtant j'avais arrêté là l'aventure des Quatres soeurs. J'avais toutefois découvert entre temps plein d'autres romans de Malika Ferdjoukh et je les avais adorés. Cet été j'avais décidé de replonger dans l'univers des sœurs grâce à la bd illustrée par Lucie Durbiano (dessinatrice que j'affectionne tout particulièrement) et j'avais vraiment apprécié cet album. Je n'ai donc pas pu résister et j'ai savouré les deux bd de Cati Baur pendant mes vacances. Ce sont deux albums vraiment splendides et même si j'ai toujours du mal avec le premier tome consacré à Enid j'ai totalement fondu pour celui d'Hortense.

L'histoire des romans et de la bd est identique. La famille Verdelaine est composée de cinq sœurs, orphelines depuis la mort de leurs parents dans un accident de voiture. Elles vivent à la Vill'Hervé, une grande maison en bord de mer qui tremble sous les bourrasques de vent et peine à être chauffée. Les sœurs sont par ordre chronologique : Charlie, Geneviève, Bettina, Hortense et Enid. La maison est toujours animée, entre les passages des copines de Bettina, de Basile l'amoureux de Charlie, et les bêtises des chats, sans parler des fantômes des parents qui rendent régulièrement visite aux filles. C'est désormais Charlie, l'aînée, qui fait tourner la marmite, avec l'aide du précieux chèque mensuel de la tante Lucrèce dont les sœurs redoutent les visites!

Le premier tome est consacré à Enid, la plus jeune. Dans ce premier tome nous découvrons l'histoire de la famille, leur quotidien, le caractère de chacune, et nous suivons une intrigue plus particulière autour de l'héroïne. Là en l’occurrence Enid est toute chamboulée parce qu'une tempête à déraciné un arbre pour le ficher en plein dans le puits du jardin et la fillette veut à tout prix retrouver sa chauve-souris et son écureuil qui l'habitaient. Cela va la mener à vivre des aventures risquées! Dans le même temps la famille Verdelaine accueille pour les vacances Colombe, une jeune fille classique et si bien élevée que cela insupporte Bettina, surtout lorsqu'elle remarque que le beau Juan Heurtebise en pince peut-être pour elle! Ce très bon premier volume m'a donné envie d'en savoir plus sur cette fratrie et j'ai donc enchaîné avec Hortense

Hortense est la plus timide de la famille. Elle passe le plus clair de son temps libre à écrire dans son journal intime, à raconter son quotidien dans cette famille si "présente", où elle peine à trouver sa place. Elle ne cesse d'être embêtée par sa sœur Bettina, cette peste! Toutefois Hortense va se révéler dans ce volume, grâce à un cours de théâtre et à la rencontre d'une fille exubérante, Muguette, dont la maladie va la toucher. En parallèle nous suivons aussi la rencontre de Bettina avec un vendeur de surgelés très laid qui la déstabilise plus qu'elle ne le voudrait. Le pauvre Merlin en voit de toutes les couleurs avec cette chipie! J'ai vraiment adoré cette histoire où l'on voit une jeune fille s'ouvrir doucement aux autres et une autre aller lentement contre ses préjugés. C'est subtil, tendre, bref formidable! Dans ce volume on découvre aussi le secret que cache Geneviève à ses sœurs! Bettina, même si elle est très énervante, est pour l'instant ma sœur préférée. J'ai donc hâte de reprendre la série des romans de Malika Ferdjoukh et de découvrir la suite des aventures de cette famille! En plus cela me permettra d'attendre la suite des bd illustrées par Cati Baur.

Je voudrais d'ailleurs revenir sur ses dessins. Je connaissais déjà Cati Baur car sa bd Vacance, qui racontait le besoin d'exil d'une femme, m'avait vraiment touché. Le thème et les dessins étaient très beaux. Avec la série des Quatre soeurs, elle donne beaucoup de sensibilité  à un récit merveilleux déjà écrit mais qu'elle embrasse et qui colle avec son propre univers. L'histoire d'Hortense est particulièrement mélancolique par moments, du fait de la personnalité de la jeune fille et de ses rencontres, et les dessins de Cati Baur rendent parfaitement cela. On passe de la mélancolie à la joie et toute la vivacité et l'humour des Verdelaine est aussi là!

coeur.pngMerci à Malika Ferdjoukh et à Doriane de l'école des loisirs pour cette belle découverte en avant-première, les bd sortent en librairie le 8 janvier 2014.

19/12/2013

La dernière fugitive

la-derniere-fugitive-345037-250-400.jpgEn 1850 Honor Bright débarque avec sa soeur Grace en Amérique après un éprouvant voyage depuis l'Angleterre. Ayant été abandonnée par son fiancé qui lui a préféré une autre femme, elle a choisi de recommencer tout à zéro auprès de sa soeur qui rejoint son futur époux. Malheureusement Honor perd sa soeur et arrive seule chez Adam. Elle va cohabiter avec lui et sa belle-sœur Abigail récemment veuve aussi. Auparavant elle fait un arrêt chez Belle, une modiste d'une ville voisine qui est une femme haute en couleur, bien différente de son frère Donovan, un cow-boy chasseur d'esclaves assez effrayant. Honor et sa famille sont des Quakers, des Amis, qui respectent des coutumes bien particulières. Reconnaissant tous les êtres égaux, les Quakers sont pour beaucoup abolitionnistes. Or leur ville est le lieu de passage de nombreux esclaves noirs en fuite qui essaient de rejoindre le Canada. Les Quakers se doivent de secourir toute personne en besoin et ne peuvent mentir.

Le début du récit d'Honor Bright est celui d'une jeune femme qui a perdu tous ses repères et qui se retrouve dans une contrée étrangère, entourée d'inconnus, isolée et ne sachant que faire. Son seul talent est de savoir coudre. Elle manie particulièrement l'art du Quilt et va se lier d'amitié avec la modiste Belle grâce à ces talents. Très vite Honor devra aussi choisir que faire car elle ne peut vivre plus longtemps avec Adam et Abigail. La demande en mariage d'un jeune Amis sera une bénédiction puisque Honor partage ses sentiments. Toutefois le dangereux Donovan qui semble avoir un faible pour elle ne cesse de rôder, et elle ressent un certain désir pour cet homme qui pourtant la répugne aussi. Honor va devoir s'adapter à sa nouvelle vie de fermière et c'est là qu'elle va découvrir la présence de tous les fugitifs qui se cachent dans les bois près de sa maison, et le réseau d'aide organisé autour. Contre l'avis de ses proches, et par conviction, Honor (qui est habituellement une personne discrète) va aller contre de nombreux principes pour aider plusieurs esclaves.

tracy chevalierLa dernière fugitive est un très beau roman sur le déracinement, la volonté de reconstruction et sur les valeurs à défendre contre des lois jugées immorales. Les passages épistolaires permettent de souffler un peu dans le récit et le font aussi avancer rapidement sur certains moments, cela fonctionne très bien. Il y a des personnages magnifiques dans ce roman et Tracy Chevalier construit un parallèle pertinent entre la volonté de liberté des esclaves noirs et le désir d'Honor d'appartenir à une terre et de pouvoir y mener la vie qu'elle souhaite. La romancière a effectué un travail de documentation très impressionnant sur la communauté des Quakers et j'ai appris énormément sur leurs coutumes et croyances.

09:06 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tracy chevalier